Crédits photo : Photo : Daphné Caron

Qu’est-ce qu’un vin nordique?

Nos vins québécois sont une des plus extraordinaires expressions de notre nordicité. Des vins qui présentent un profil unique au monde en reflétant le meilleur de nos climats frais. Fluides, rafraîchissants, légers, digestes, nos vins nordiques sont le fruit de la bravoure de nos producteurs. Mais qu’est-ce qu’un vin nordique? Tour d’horizon.

 

Des vins de cépage hybride au style unique

Le vignoble québécois se démarque du reste du Canada et du monde en misant d’abord et avant tout sur les cépages hybrides, des raisins développés pour résister aux grands froids. On peut penser aux Frontenac blanc, gris et noir, aux Seyval et Vidal, au Marquette ou au Maréchal Foch.

Un vin nordique de cépage hybride ressemble à ceci : léger avec une acidité plutôt élevée et un taux d’alcool qui dépasse rarement 12 %. Au nez, nos vins se démarquent par un profil très aromatique, souvent dominé par des arômes fruités et floraux.

Pour les blancs, les arômes fruités rappellent les fruits exotiques. On peut penser au pamplemousse, à l’ananas et à la pêche. Sans oublier la pomme verte qui est un arôme très présent dans nos blancs, ainsi que la fleur blanche qui s’exprime tout en finesse dans certaines cuvées plus complexes.

Pour ce qui est de nos rouges, on les reconnaît grâce à leur robe violette assez foncée, voire opaque. On perçoit des arômes intenses de fruits noirs, comme la mûre, la cerise noire, le bleuet et la prune. Plusieurs cuvées présentent de très agréables notes poivrées et de fleurs mauves.

 

Cépages viniferas et protection hivernale

Chardonnay, Riesling, Pinot gris, Pinot noir et Cabernet franc sont sans doute des cépages qui sonnent plus familiers pour une majorité d’amateurs. Ce qu’ils ont en commun : ils font partie de la famille des cépages issus de vignes vitis viniferas, originaire d’Europe. Ce sont les raisins que l’on considère comme les meilleurs au monde pour produire des vins de qualité, mais également les plus capricieux face aux climats difficiles. Et pourtant, on assiste à une augmentation de la plantation de ceux-ci au Québec.

Comment nos vignerons arrivent-ils à produire du vin nordique avec les cépages internationaux? Il s’agit d’une savante combinaison de courage et de technologie.

 

De l’ingéniosité pour traverser l’hiver

Le vignoble du Québec se démarque par ses périodes végétatives courtes et ses hivers aux froids extrêmes. Pour contrer le problème des grands froids, les vignerons ont développé des méthodes ingénieuses pour garder les vignes en vie toute l’année.

Le truc le plus courant est de couvrir les vignes en hiver avec des couvertures en géotextile, sous lesquelles on est en mesure de maintenir des températures d’environ une dizaine de degrés plus chaud que la température à l’extérieur. Cela permet à la plupart des vitis viniferas et même à certains raisins hybrides de traverser l’hiver sans broncher.

Si vous vous êtes déjà baladé dans les vignobles de la région, vous avez peut-être aperçu dans les champs de très hautes tours à vent qui font penser à de petites éoliennes. Ces tours à vent sont très utiles pour protéger les vignes qui sont particulièrement vulnérables lors des premiers gels d’automne et du printemps. Ces machines permettent de gagner quelques degrés au sol et d’éviter des gels qui causeraient des pertes énormes aux vignerons. Certains vignerons préfèrent allumer de petits feux un peu partout dans les vignes pour contrer les risques de gel, alors que d’autres vont même utiliser des hélicoptères pour réchauffer l’air au sol. Tous les moyens sont bons pour sauver la récolte de raisins nordiques!

 

Un monde de possibilité pour les accords mets et vins

Puisque la majorité des vins du Québec sont fluides, légers et aromatiques, le monde des accords mets et vins est presque infini. Ces typicités québécoises font en sorte que nos vins mettent votre repas en valeur plutôt que de l’écraser comme le ferait un gros rouge corsé avec beaucoup de tannins. Nos rouges ont l’avantage de se marier à merveille autant avec les viandes blanches que les rouges. Les blancs, pour leur part, accompagneront bien une assiette de pâte aux crevettes en sauce blanche qu’une pizza aux champignons sauvages. Notre meilleur accord à vie entre un mets bien de chez nous et un vin nordique : un rosé avec la poutine du coin! Vous en garderez d’impérissables souvenirs!

 

Quand jeunesse rime avec créativité

Un autre facteur qui nous différencie du reste de la planète vin : la jeunesse de notre industrie viticole québécoise, dont les débuts remontent aux années 1980. L’avantage d’être une jeune industrie, c’est que tous les coups sont permis : nos vignerons opèrent dans un cadre moins restrictif qu’en Europe par exemple au niveau des règles entourant la fabrication du vin.  Conséquence : nos producteurs ont toute la liberté de pouvoir expérimenter et d’exprimer leur créativité, millésime après millésime.

Au cours des dernières années, notre vignoble nordique est devenu une terre promise pour le vin orange, le pétillant naturel, le vin nature, etc. Des produits qui correspondent aux dernières tendances dans le monde du vin et qui permettent à nos vignerons québécois de gagner le cœur de la plus jeune génération. Ainsi, pour compléter le portrait, on peut dire que vin nordique rime avec innovation. Il y a de quoi être fier!

 

3 vins nordiques à découvrir

 

St-Pépin du Château de Cartes

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gh dépanneur (@ghdepanneur)

On compare souvent le St-Pépin au Chardonnay. Cette cuvée du Château de Cartes se démarque année après année par la finesse de ses arômes d’agrumes, de cire d’abeille et de fleur blanche. Parfait pour le crabe des neiges!

Haute Combe, Vignoble des Côtes d’Ardoise

Un vin rouge élégant, délicat et léger qui charme avec ses arômes de cacao et de fruits noirs. À accorder avec une truite grillée accompagnée de légumes racines.

Vin gris du Vignoble de l’Orpailleur

Une bombe aromatique que cette cuvée demi-sec parfaitement équilibrée en bouche. Le nez est dominé par la rose et le litchi. On l’ose avec des sushis!

Par : Elizabeth Ryan et Steven Fortin de Sommelier Nordiq

Sommelier Nordiq carbure à la passion des vins et cidres québécois. C’est le projet de vie du duo formé par le sommelier Steven Fortin et la journaliste Elizabeth Ryan. Ensemble, ils parcourent les vignobles du Québec pour raconter l’histoire de nos vignerons.

Commentaires

  1. Louis Havaux dit :

    J’ai eu la chance de visite le merveilleux domaine de L’Orpailleur. Un de grands moments de mon monde du vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.