Itinéraire de 4 jours et 3 nuits sur La Route des vins

Le Québec déborde de trésors cachés qui n’attendent que d’être découverts. Parmi mes trouvailles coup de cœur de cet été, la région de Brome-Missisquoi, dans les Cantons de l’Est, détient une place de choix au sommet de la liste. Ses paysages bucoliques à couper le souffle, ses villages remplis de charme, son offre gastronomique et ses hébergements uniques ne sont que quelques-unes des raisons pourquoi vous devriez explorer ses environs. La région est aussi reconnue pour sa Route des vins, qui est sans aucun doute un incontournable si vous aimez goûter aux produits d’ici, faire de belles rencontres et vous émerveiller par la richesse et la diversité du terroir québécois.

Versez-vous un verre de vin, installez-vous confortablement et laissez cette lecture vous donner envie d’évasion, de découvertes locales et de dégustations!

À propos de La Route des vins
Saviez-vous que la région de Brome-Missisquoi produit à elle seule 60 % de la production de vins au Québec ? C’est donc tout indiqué qu’un itinéraire ait été conçu pour mettre de l’avant tout le talent et le savoir-faire des producteurs de vin d’ici. Célébrant cette année son vingtième anniversaire, La Route des vins vous invite à aller à la rencontre des vignerons et des vigneronnes passionnés, à goûter au fruit de leur travail et à en apprendre davantage sur ce qui les rend uniques. Réunissant vingt-deux vignobles sur un parcours de 140 km, la route est complémentée d’« amis de La Route des vins » : hébergements, restaurants, boutiques, fromageries, microbrasseries, autocueillette, cidreries, marchés publics, galeries d’art, musées, spas et plus encore.

À travers des dégustations et des visites guidées, vous serez charmés par votre expérience. Suivez les panneaux bleus sur votre chemin et faites de cet itinéraire une visite qui sort de l’ordinaire, « où l’évasion se déguste ! » À vélo, à moto ou en voiture, voici douze arrêts qui en valent le détour.

Les vignobles
Au fil de votre visite, vous remarquerez que chaque vignoble est unique, avec une histoire fascinante à raconter. Voici sept des vingt-deux vignobles sur La Route des vins. Nous prévoyons déjà revenir l’été prochain pour essayer les autres!

Le Vignoble Bromont (Brigham)
Longez un chemin de campagne et vous tomberez sur le Vignoble Bromont – Auberge et boutique, autrefois une érablière, aujourd’hui transformé en magnifique auberge et en boutique. C’est en 2015 que François Vaes a fait l’acquisition du terrain avec un projet : celui de produire du vin et d’offrir des hébergements au même endroit. Au fil des années, les vignes ont pris de l’ampleur, la maison centenaire s’est transformée en auberge et le bâtiment adjacent s’est converti en boutique proposant leur trio de vins, leur sirop d’érable (l’un des meilleurs sirops qu’il m’a été donné la chance de goûter, sincèrement !) et des produits gourmands du terroir. De juin à novembre, le Vignoble Bromont vous accueille pour une dégustation, un pique-nique ou encore pour vivre l’expérience d’être viticulteur d’un jour (sur réservation).

Côté hébergement, l’offre est diversifiée : en plus de l’auberge, quatre emplacements avec service peuvent accueillir des roulottes et une mini maison peut être louée. Nous avons séjourné quelques nuits dans la Marquette, l’une des quatre chambres de l’auberge, qui peut aussi être réservée dans sa totalité pour des rassemblements de famille ou des occasions spéciales. Du moment qu’on y a mis les pieds, on a été complètement charmés par le côté chaleureux et champêtre du décor. C’est le genre de maison où je déménagerais sans hésiter. Les aires communes (cuisine, salon, salle à manger et salle de bain) sont partagées parmi les visiteurs, en plus d’une magnifique verrière qui donne vue sur le jardin, les vignes et la piscine creusée.

C’est avec le chant des oiseaux comme trame de fond que nous avons savouré notre petit-déjeuner dans la véranda chaque matin. D’ailleurs, je vous recommande d’ajouter l’option du petit-déjeuner au moment de réserver. Un sac bien généreux vous attendra dans le réfrigérateur, prêt à être savouré : œufs frais provenant du vignoble, sandwich-déjeuner (ou gaufre ou croissant), yogourt, fruits frais, jus de pomme, sirop d’érable et délice sucré sont au menu. Les chambres, quant à elles, sont accueillantes et confortables, avec tout le nécessaire pour une nuit des plus reposantes. Un sentiment de calme profond et de sérénité m’a habité tout au long de mon séjour.

Vignoble du PicBois (Brigham)
Ouvrant ses portes au public au début de l’été 2023, le Vignoble du PicBois est un tout nouvel ajout à La Route des Vins. Les propriétaires, André Pollender, David Pollender et John Baldwin, sont remplis d’ambition et leurs grandes idées portent fruit ! Après qu’une première tentative de planter 1200 vignes ait été fructueuse, c’est maintenant plus de 17 000 vignes qui prospèrent au cœur de ce terrain d’une beauté exceptionnelle. Parmi les cépages cultivés, on retrouve notamment du Syrah, du Vidal et du Pinot Gris, des variétés qui se font plus rares sur le sol québécois en raison de la rudesse de nos hivers. Cette volonté de faire les choses autrement leur a valu deux médailles d’or lors de la dernière édition de la Coupe des Nations pour leur vin rosé et leur vin blanc. Il n’y a aucun doute que les prochaines années seront synonymes de succès pour ce jeune vignoble.

Léon Courville, vigneron (Lac-Brome)
La réputation de Léon Courville, vigneron n’est plus à faire. Pas moins de 100 000 plants, répartis sur quarante acres, leur permettent de produire une collection de dix-sept bouteilles, se déclinant du vin rouge, blanc et rosé au vin de glace. Un incontournable : une visite guidée avec Anne-Marie, copropriétaire et femme de Léon Courville (réservation obligatoire). D’une durée approximative d’une heure, cette visite plus qu’enrichissante vous dévoile toutes les étapes avant que le vin ne soit mis en bouteille : les différents cépages, la culture, le type de sol, la récolte, le processus de vinification, la fermentation du mousseux et plus encore. Une chose est sûre : vous repartirez la tête pleine de nouvelles connaissances ! Poursuivez votre expérience avec une dégustation sur la terrasse, guidée par un sommelier. Tout en admirant la vue sur la chaîne de montagnes des Appalaches, vous goûterez à huit vins, qu’on vous décrira à merveille, avec leurs caractéristiques singulières et leurs accords. Enfin, prolongez votre visite avec un pique-nique champêtre, une visite à la boutique gourmande ou une promenade dans les vignes.

Domaine Girouard (Sutton)
La beauté du bâtiment est la première chose que l’on remarque en mettant les pieds au Domaine Girouard, puis on se laisse envahir par le paysage, avec des vignes partout où on pose le regard. À l’intérieur, on nous accueille avec le sourire et on nous propose une visite guidée, qui nous ouvre les yeux sur les méthodes ancestrales et modernes utilisées dans la fabrication du vin. En effet, ce vignoble est l’un des seuls au Québec à faire vieillir son vin à la fois en amphores (un imposant récipient en terre cuite qui donne un goût unique au vin), en fûts de chêne et en cuve d’inox. Lors de la dégustation, vous remarquerez la singularité et la complexité de ces vins, qu’on retrouve dans plus d’une trentaine de boutiques et restaurants aux quatre coins du Québec.

Le Vignoble du Ruisseau (Dunham)
« Impressionnant » est probablement le premier mot qui nous vient à l’esprit lorsqu’on aperçoit Le Vignoble du Ruisseau pour la toute première fois. Isolé au cœur de la forêt, on remarque rapidement la façade du bâtiment, qui incarne la prestance et l’élégance. Un petit pont a été aménagé entre le stationnement et l’édifice, qui accueille à la fois une distillerie, un bar, une boutique et un restaurant. Le bistro est définitivement un incontournable, avec une vue imprenable sur les vignes. Les grandes fenêtres laissent entrer un maximum de lumière dans les différentes pièces de la salle à manger. Ouvert pour le dîner du mercredi au dimanche (dès 11 h), le menu est ultra-local, élaboré à partir des aliments de leur érablière, leur verger, leur potager, leur jardin ou leur ferme, qui produit du bœuf et du porc. Vous serez tout aussi émerveillé par la vibrance des assiettes que par la forme singulière des verres à vin. Une expérience gastronomique mémorable vous y attend !

Avant ou après le dîner, prenez part à l’une des trois visites guidées (Promenade, Découverte ou Connaisseur), qui vous conduira à pied dans les vignes, où vous constaterez l’utilisation d’une technologie de pointe, la géothermie, qui leur permet d’atteindre une qualité optimale pour la production de leurs vignes. En plus de la production de vin blanc, rouge et effervescent, ils produisent une belle variété d’eaux-de-vie et de liqueurs à partir de marc de raisin, de sirop d’érable et de pommes. Fascinant, non ? Autour du bar ou à la boutique, vous pourrez goûter à ces créations artisanales. Bonne chance pour résister à la tentation de rapporter une bouteille (ou deux !) à la maison.

Domaine des Côtes d’Ardoise (Dunham)
Si vous aimez l’art et l’histoire, vous serez comblés par une visite au Domaine des Côtes d’Ardoise, le plus ancien vignoble exploitable au Québec ! Depuis 1980, ce vignoble, maintenant certifié biologique, produit une importante sélection de cépages, avec près de 60 000 vignes. En 2001, une exposition de sculptures, Nature et Création, s’ajoute au domaine, permettant aux visiteurs de marcher sur un parcours d’un kilomètre pour admirer les 45 sculptures réalisées par des artistes locaux qui décorent le paysage. Avant de partir à pied dans le sentier, faites la dégustation de cinq vins, puis choisissez votre préféré pour une balade à travers les vignes.

Domaine du Ridge (Saint-Armand)
La Route des vins s’adresse autant aux curieux épicuriens qu’aux fins connaisseurs de sommellerie. Si vous pensez tout connaître sur le vin, détrompez-vous ! Visitez le Domaine du Ridge et vous en apprendrez encore plus ! De mai à octobre, différentes visites vous sont proposées la semaine et la fin de semaine, dont le forfait L’Épicurien (d’une durée de 3 heures), soit le plus complet. La première heure, on vous invite dans les champs pour connaître l’histoire de la terre et du domaine et en apprendre davantage sur les techniques utilisées pour la viticulture. La deuxième heure, vous goûterez à neuf des vins que produit le vignoble. On vous expliquera la provenance des arômes, l’explication du nom et de l’image de chaque bouteille et les accords. Enfin, savourez un plateau de fromages et de charcuteries sous la pergola ou sur une table à pique-nique dans les champs et admirez la beauté du paysage qui vous entoure.

Les restaurants
Entre deux vignobles, ponctuez votre itinéraire d’expériences gastronomiques aussi uniques les unes que les autres. Voici quatre restaurants à ajouter à votre liste!

Restaurant Le Chardo (Bromont)
C’est sur la rue Shefford, dans le Vieux-Bromont, que se trouve le restaurant et bar à vin Le Chardo, qui saura charmer les plus épicuriens d’entre vous. Attablez-vous sur la terrasse ou à l’intérieur et laissez l’équipe vous présenter le menu, qui puise son inspiration dans la chasse, la pêche et la cueillette. Ce désir de cuisiner nos lacs et nos forêts permet d’élaborer des plats créatifs, colorés et intensément savoureux, de l’entrée au dessert ! Accompagnez votre assiette d’un verre ou d’une bouteille parmi une impressionnante sélection. Vous remarquerez probablement qu’il est indiqué la distance entre le restaurant et le vignoble — une façon plus qu’intéressante d’illustrer la proximité des produits d’ici !

LUMAMI (Bromont)
Envie de détente ? Direction le BALNEA spa + réserve thermale pour un moment de ressourcement. Avec la vue sur le Lac Gale et la proximité à la forêt, la relaxation est garantie. Bien que le temps nous ait manqué pour profiter de l’expérience thermale, nous n’avons pas moins été déçus, car un merveilleux dîner nous attendait sur la terrasse du LUMAMI, le restaurant du spa. Santé, saisonnalité, fraîcheur et créativité sont les mots d’ordre. Laissez-vous tenter par ces alléchantes assiettes colorées, à savourer au cœur d’une ambiance détendue, animée d’une douce musique et aromatisée d’huiles essentielles et d’encens.

Après votre dîner, dirigez-vous vers les sentiers de marche entourant le lac (accessibles aux non-résidents de Bromont du lundi au vendredi, un laissez-passer est requis). Le Domaine du Lac Gale fait partie d’un réseau totalisant 140 kilomètres à explorer à pied, à cheval ou à vélo, été comme hiver, avec des points de vue, des haltes et des aires de pique-nique.

Bistro Le Mistral (Lac-Brome)
Ce bistro, qu’on décrit comme une expérience festive extérieure, mérite certainement une place parmi les plus belles terrasses de Brome-Missisquoi. Adjacent au Domaine Jolivent, Le Mistral accueille les gens dans une ambiance conviviale où se mêlent guirlandes de lumières, foyers au propane et végétation luxuriante. On voit les savoureuses pizzas sortir d’un impressionnant four à bois et la cuisine à aire ouverte s’anime sous l’effervescence des cuisiniers, qui préparent une sélection d’entrées à partager (ou pas !), de plateaux de fromages et de charcuteries, de salades estivales et de grillades.

Restaurant La Bodega (Dunham)
Pour une soirée en amoureux ou une sortie entre amis, la cuisine d’inspiration espagnole et latino-américaine du restaurant La Bodega saura vous charmer. Établi dans un édifice patrimonial en pierre datant de 1832, on prend plaisir à partager des tapas. Viandes, poissons et légumes composent le menu, en plus de cocktails, de bières et de vin. Nos coups de cœur : les Bombas Barcelona, le Carpaccio de saumon, la Salade César et les Pastels de nata. Une grande terrasse se trouve à l’avant et à l’arrière, nous permettant de profiter de l’ambiance rassembleuse et animée de Dunham.

Les villages
Au fil de votre itinéraire, vous passerez au travers de plusieurs villages qui en valent définitivement le détour. Gardez-vous du temps sur votre itinéraire pour vous balader au gré de vos envies. Nous avons particulièrement aimé le Vieux-Bromont, Knowlton, Dunham, Bedford et Sutton. Promenez-vous à pied pour faire la découverte de boutiques, de microbrasseries, de cafés, d’épiceries fines, de marchés publics et d’attraits historiques. Arrêtez-vous sur une terrasse pour prendre une bouchée et consultez les panneaux d’interprétation pour un brin d’histoire. Admirez la magnifique façade des bâtiments patrimoniaux ou visitez la Maison des vins de Brome-Missiquoi pour écouter les capsules audiovisuelles sur les 22 vignobles qui composent La Route des vins. D’une saison à l’autre, ces villages remplis de charme rassemblent les amoureux de petits bonheurs, de culture et de bonne bouffe.

Vous apprendrez au fil de votre visite que cultiver la vigne vient avec son lot de défis, que ce soit le gel printanier, les insectes ou la gourmandise des oiseaux et des ratons laveurs. Heureusement, chaque défi vient avec sa solution ! L’utilisation d’hirondelles est un insectifuge naturel, les filets éloignent les animaux et des méthodes ont été mises au point pour protéger les vignes pendant la saison hivernale. Innovation et détermination sont de mise tout au long du processus pour que le raisin devienne du vin.

C’était réellement fascinant de voir cette passion qui animait le regard de ces vignerons et vigneronnes, autrefois comptables, professeurs ou banquiers, aujourd’hui unis par l’amour du vin et de la terre. Unis, oui, car ils sont bien loin de se considérer comme compétiteurs. L’entraide, le partage et la collaboration sont au rendez-vous afin que chacun puisse réussir et contribuer à faire rayonner les vins québécois à plus grande échelle.

La Route des vins a tout pour plaire, vraiment. À votre rythme, partez explorer cet itinéraire riche en expériences. Consultez la carte interactive en ligne ou procurez-vous une version papier auprès d’un bureau d’information touristique.

Les célébrations du vingtième anniversaire se poursuivent pour encore plusieurs semaines. D’ailleurs, la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre marquent une période très importante pour tous les vignobles du Québec : les vendanges. Tous sont invités à participer à la récolte, qui devient un événement rassembleur combinant musique, gastronomie, réjouissances et festivités! Informez-vous de la date prévue auprès des vignobles et réservez votre place pour vivre une expérience qui sort de l’ordinaire.

Cet article a été réalisé par Camille Labonté dans le cadre d’un partenariat rémunéré avec le CLD Brome-Missisquoi. Il a été rédigé de façon honnête et les opinions sont les siennes.

 

Par : Stéphanie Dupuy

Commentaires

  1. Jacques Martel dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir le prix pour ce forfait svp. Et les dates
    Merci

    • Stéphanie Dupuy dit :

      Bonjour Jacques! Cet itinéraire ne fait pas partie d’un forfait en particulier. Vous pouvez l’emprunter au moment de votre choix. Nous vous conseillons de vérifier les heures d’ouverture des vignobles avant de vous déplacer. Bonne visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *